• Le 19 mai, nous avons profité d'une semaine de vacances pour aller voir nos enfants au court de laquelle nous sommes retournés visiter notre future résidence.

     D'après les artisans de notre "bonheur",  la maison devrait être prête avant le début de l'hiver.  Nous pourrions ainsi passer cette saison difficile auprès d'eux.

    Il va donc falloir donner notre démission à nos patrons bientôt.

    Comme les bonnes nouvelles vont toujours par deux,  ma belle-sœur qui vit seule et à environ une demi-heure de chez notre fils, nous a proposé de nous héberger chez elle si la maison n'était pas tout à fait terminée pour nous recevoir.

    Au cours de ces vacances, il faisait un temps magnifique ce qui nous a poussé à commencer à défricher le jardin avec mon mari .  

    Un petit bémol, j'aurais bien aimé garder la glycine qui est en place mais malheureusement elle est beaucoup trop vieille et les lianes courent partout.  Donc, la pauvre va passer à la "trappe" .... exit la glycine.

     

    NOS VACANCES

     

     

     Voilà la belle que je voulais garder sur la droite de la photo.  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Et voilà, nous avons arraché  toute la végétation pendant ces vacances sous une chaleur de plomb ... et il ne reste que la souche de cette pauvre glycine.

     Ma belle fille nous a aidé à couper et déterrer toutes les lianes de cette plante qui couraient dans tout le terrain. 

    NOS VACANCES

     

     

    NOS VACANCES

     

     

     

     

     

     

     

    Heureusement qu'elle avait prévu des bières très fraîches car il faisait "soif"....

     

     

     

    Regardez comme nous avons bien travaillé.  Les tas sont restés sur place et cet hiver nous les brûlerons.  Le fait de désherber aura assaini un peu le terrain de toutes les petites vermines qui avaient trouvé refuge dans ce lieu abandonné. 

    NOS VACANCES

     

      Vous reconnaissez cette photo ?

    NOS VACANCES                                Et bien voilà ce que c'était 

    NOS VACANCES

     

     

     

     

     

     

     

     

     C'est devenu cela avec une ouverture sur le champ voisin extraordinaire.  Si je peux, je vais garder cette vue avec une idée derrière la tête ....

     

    NOS VACANCES

     

     NOS VACANCES

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Et vous ?  Vous feriez quoi  pour éviter l'intrusion tout en gardant cette vue ?

     

    Voilà les vacances sont terminées et nous avons vraiment bien travaillé.  Malheureusement, nous ne pourrons pas revenir avant fin septembre, travail oblige...  

    Notre fils doit nous envoyer les photos lorsque des travaux seront exécutés.  Il est à souhaiter qu'il n'oubliera pas car je ne voudrais pas vous faire louper un épisode....


    10 commentaires
  • Tout d'abord, je vous rafraîchis la mémoire en vous montrant le travail de débroussaillage que nous avions effectué pendant nos vacances de mai 2017.  Nous avions tout laissé sur place pensant que Dame Nature aurait fait notre travail .... mais ... tout était encore en place et nous avons du tout faire brûler lorsque nous sommes revenus en Novembre 2017.  J'ai oublié de faire des photos de ce feu alimenté par toutes les branches mortes qui jonchaient le sol.

     

     

     

    Cet hiver a été très rude pour nous, comparé à ceux que nous avons passés "cool" au bord de la méditerranée pendant 15 ans.  Nos vieux os et nos articulations ont souffert de la grisaille et des matins frileux....

     

    Mais heureusement, le temps n'était pas tous les jours très mauvais

    et nous avons quand même réussi à mettre un pied et surtout un outil dans le jardin. 

     

    Voici les prémices de nos travaux qui ont débuté en Novembre 2017 lorsque nous n'étions pas encore installés dans la maison.

    Dans un premier temps donc, nous avons brûlé, brûlé et encore brûlé.... Puis nous avons terminé d’ôter le lierre qui envahissait le muret (vous vous rappelez ?...). 

     

     

     Il faut penser à structurer, à compartimenter ce lieu.  Nous allons nous mettre à réfléchir à l' aménagement maintenant qu'il est presque nu ....

     

    Nous commençons par le fond et finissons  d'abattre l'ancien poulailler. Notre fils a comblé le puits asséché donc plus facile pour circuler.   Sur cet emplacement devait prendre place l'atelier de mon époux mais pour éviter trop de frais nous ferons notre potager à la place.  Je vous dévoilerais plus loin où se trouvera sa tanière ..... 

     

     

    Comme nous avions ramené certaines plantes de notre ancien jardin, nous nous sommes empressés de les replanter.  Donc, je vous présente la VIORNE DE CHINE            puis nos ROSIERS (endroit que j'appelle pompeusement la roseraie)

     

     

     

    Voilà maintenant à nos crayons, nous allons essayer de faire comme Stéphane Marie de "Silence ça Pousse" (émission que je regarde assidûment) réinventer notre jardin ...... 

    A bientôt .... 

     


    6 commentaires
  • Restructuration

     

    Voilà, nous avons fini de cogiter ... et l'aménagement de notre jardin d'agrément va prendre vie.

    Nous continuons la restructuration du jardin et déjà nous imaginons, un peu, l'image que nous voulons lui donner.

    Restructuration

    Restructuration

     

    Pour la porte donnant dans le champ du voisin, j'ai acheté d'occasion des croisillons de porte-fenêtre car, comme vous le savez, je ne veux pas fermer cette vue qui donne l'impression que notre jardin part à l'infini ....

    Nous avons transformé le terrain en 4 terrasses pour casser ce terrain en pente et en longueur :

    - la 1ère terrasse (en premier plan de la photo de droite) : sera couverte de gravillons et réservée aux plantes aromatiques, à une petite table bistrot et très certainement une plate bande.

    - la 2ème terrasse en pelouse : à gauche ma roseraie et la montée à droite donnant sur l'atelier de Monsieur

    - la 3ème terrasse en pelouse : avec à gauche une fontaine et à droite une plate bande 

    - la 4ème terrasse en pelouse aussi : donnant sur la porte d'entrée de CUBA

    - puis au fond à gauche : mon jardin zen et à droite le futur potager

    Je n'ai pas fait de dessin.  Tout est concentré dans la tête ... et puis je pense qu'il évoluera au fur et à mesure de sa conception.

     

    Janvier 2018

    Nous sommes dans la maison depuis le 02/12/2017 et le temps ne nous a pas permis de continuer très longtemps le travail au jardin.  

    Oh rage ! Oh désespoir ! Il pleut, il pleut bergère .... rentre tes blancs moutons.

    Mais les travailleurs ne sont pas arrêtés par la météo et ils continuent leur dur labeur malgré la boue qui colle aux godasses . 

    Restructuration

     

    Restructuration Restructuration

     

    Et pire .... il neige maintenant ! Magnifique paysage sous la neige mais nous avons du stopper car avec le froid nous ne pouvons plus travailler le sol gelé. 

     

    Restructuration

     Restructuration

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Nous avons quand même pu poser les panneaux de bois au mur.  Puis j'ai installé la table et les chaises en pensant peut être que nous pourrions boire un café dehors !!!  

     

    Je vous donne rendez-vous après ce mauvais temps ...

     

     


    1 commentaire
  • MARS 2018

     

    Enfin, nous pouvons reprendre la pelle et la pioche pour continuer notre jardin.

     

    La fameuse porte ouvrant sur un champ avec sa fenêtre à croisillons qui offre une vue magnifique.

                                                                                                                      Puis le début du bêchage ...

     

     

    Les prémices de la fontaine ...   qui devait simplement coulée dans ce chaudron laissé par les voisins pour finir à la poubelle .... Il avait trouvé une nouvelle fonction jusqu'à ce que .......

     

    Nous avons tracé une plate bande sous les panneaux.  Notre voisin m'a donné des plants qu'il a dédoublés.  J'attends avec impatience de les voir fleurir.  J'ai déjà installé mon miroir et ma lampe marocaine.   

     

     

     

     

     

     

     

    Une vue d'ensemble du haut du jardin avec le forsythia en fleurs

    et les plantes que nous avons acheté sur le bon coin : 2 Loniceras - 1 Hibiscus - 2 Spirées - 2 Conifères rampants

     

     

     

    et un bambou pour décorer la fontaine 

     

      

    Nous avons planté un Loniceras devant la maison mais nous y reviendrons plus loin ....

    Pourquoi me direz-vous  ???

      

     

    Notre EDEN prend forme ....N'est ce pas !!!

     


    2 commentaires
  •  

    AVRIL 2018

     

    Une vue du travail effectué en mars 

     

    Le hangar avait un portail coulissant que Philppe a occulté avec des panneaux de récupération pour masquer la grande entrée de son atelier.

      

    La pelouse a été semée ... Nous attendons avec impatience les premières pousses vertes.... 

     

     

    Et voilà, avec mes graines de soucis qui commencent aussi à pointer leurs nez...          

     

     

     

     

     

     

    Le jardin ZEN prend forme mais pas comme je le voudrais ...

    Pour le moment je vais semer des fleurs et l'an prochain, je peaufinerais son aménagement.

     

     

     

    Philippe a récupéré des barrières d'escalier qu'il a installées à l'entrée de CUBA pour délimiter agréablement l'entrée. 

    Bonne idée n'est-ce pas ? 

     

      

    Maintenant nous allons parler d'aménagement car les travaux sont maintenant terminés dans le jardin. 

    Il ne reste plus qu'à le rendre encore plus beau en l'embellissant.

    Nous voulions que notre jardin soit prêt pour les beaux jours afin d'en profiter.  Le challenge a été relevé et nous sommes prêts maintenant à l'admirer.

    C'est parti pour une première visite ..... 


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique